Nanogénerateurs, charger son portable avec du son

nanogénerateurs
Autant dire que dans une ville comme Paris votre batterie risque d’exploser

Une équipe de chercheurs britannique de l’Université Queen Mary de Londres a fait équipe avec Nokia pour créer un smartphone alimenté par le son. L’appareil est truffé de « nanogénerateurs » capables de réagir aux vibrations sonores en produisant de l’électricité.

La technologie est basée sur un concept proposé par des scientifiques coréens il y a quatre ans appelé l’effet piézo-électrique, qui décrit comment des nanofils d’oxyde de zinc produisent un courant électrique lorsqu’ils sont soumis à une contrainte mécanique. Les chercheurs coréens ont découvert que ces nanofils sont si sensibles qu’ils plient sous la pression des ondes sonores.

Avec ce concept à l’esprit, les britanniques ont pulvérisé un revêtement d’oxyde de zinc liquide sur une feuille de plastique qu’ils ont ensuite placée dans un mélange de produits chimiques et chauffée à 90°C. Ceci eu pour effet de transformer le revêtement en une multitude de nanotubes d’oxyde de zinc recouvrant la feuille.

Afin de récolter la tension électrique générée, la feuille est prise en sandwich entre deux feuilles de conducteurs en aluminium.

L’équipe a découvert qu’une fois ce dispositif installé dans un smartphone et exposé à des sons comme le trafic routier, les voix humaines ou encore de la musique, il était en mesure de générer 5 volts, ce qui suffit amplement à recharger un téléphone mobile.

La possibilité de permettre aux appareils mobiles de toutes sortes d’être capable de fonctionner plus longtemps en puisant dans une énergie qui nous entoure et qui autrement serait perdue (en plus d’être considérée comme nuisible) offre des perspectives passionnantes. Espérons que cette technologie sera rapidement accessible à tous.

Source : Science Alert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.