Nikola Tesla, l’éclair de génie

Nikola tesla quelle classe !
Même sa moustache est trop badass

A l’occasion de son anniversaire ayant eu lieu hier (Bouh je suis en retard, j’ai honte) j’ai décidé d’écrire un article en hommage à cet homme trop méconnu à qui nous devons tant.

Nikola Tesla est un inventeur et ingénieur serbe né le 10 juillet 1856  à Smiljan en Croatie un soir particulièrement orageux à ce que dit la légende.  Il est dépositaire de 300 brevets couvrant un total de 125 inventions (dont une grande partie sera attribuée à tort à Thomas Edison (BOOOUHHH !!!).

Il était doué d’une mémoire eidétique lui permettant de mémoriser des livres entiers et de pouvoir se passer de plans lors de la création de ses inventions et il parlait 8 langues (en plus de sa langue natale, le croate de la Lika, Tesla parlait le tchèque, l’anglais, le français, l’allemand, le hongrois, l’italien et le latin). Son domaine de recherche était principalement l’énergie électrique.

En 1884 il débarque aux États-Unis Afin de travailler pour Edison qui à l’époque avait alimenté la ville de New York en utilisant du courant continu qui nécessitait la présence d’une centrale électrique tout les 3 km ainsi qu’un réseau de distribution différent pour chaque type d’utilisation (éclairage public, domestique, industriel). De plus la faible fiabilité du courant continu à l’époque causait de nombreuses pannes et incendies. Edison finit pourtant par promettre l’équivalent actuel d’un million de dollars à Tesla s’il parvenait à régler les problèmes du courant continu à l’aide du courant alternatif, ce qui ne lui prit que quelques mois. Edison revint alors sur sa promesse en arguant que Tesla n’avait pas compris son « humour américain » (Pfff minable). Tesla se sentant insulté démissionne alors en 1885.

Tesla is awesome
Et oui, Tesla c’est bel et bien Tesla qui alimente cette ampoule à main nue

Dans sa soif de profit Edison s’acharnera par la suite à discréditer le courant alternatif de Tesla en s’en servant pour électrocuter toutes sortes d’animaux en publique pour en démontrer la dangerosité ce qui donne au passage la création de la chaise électrique, MERCI EDISON !

On doit aux travaux de Tesla de nombreuses inventions que nous utilisons tout les jours, pour citer quelques exemples : La radio, les rayons X, les moteurs électriques, l’éclairage électrique, la robotique, le laser, la télécommande ou encore la télécommunication sans fil.

Meme pas peur Tesla
Nikola à coté d’une de ses fameuse bobines de Tesla

Le projet ultime de Tesla qui restera hélas inachevé à cause de l’avidité des hommes est cependant l’accès illimité et sans fil à une énergie gratuite pour tous.

On ne peut qu’éprouver de la tristesse et de la honte en sachant que ce grand Homme est mort seul, pauvre et criblé de dettes dans une chambre d’hôtel de New York le 7 janvier 1943 avec pour seule compagnie ses pigeons qu’il nourrissait et chérissait.

Quand on demanda à Einstein ce que cela faisait d’être l’homme le plus intelligent vivant il répondit « Je ne sais pas, vous devriez demander à Nikola Tesla »

Si vous parlez anglais, je vous recommande la lecture de cette petite BD très drôle.

Source : Wikipédia

3 réflexions au sujet de « Nikola Tesla, l’éclair de génie »

    1. Merci bien ! C’est vrai que cette BD est super, ce mec à vraiment du talent.
      Et si tu t’intéresses à Tesla, il y a plein de documentaires très complets et passionnants à son sujet,
      n’hésite pas à me demander.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.