Capsule Orion, Mars se concrétise

capsule orion
La capsule Orion photographiée en septembre 2014 à Cap Canaveral.

Mars… plus ça va et plus sa conquête devient quelque chose de tangible. Chacune des étapes vers cet objectif constitue un événement majeur et le 4 décembre 2014, ce sera ni plus ni moins le test (inhabité) de la capsule Orion, destinée à être le vaisseau qui emmènera l’homme sur la planète rouge.

caractéristiques
Voici les caractéristiques du nouveau joujou de la NASA

L’objectif de ce test de 4 heures et demie est crucial. La capsule va effectuer un trajet de 5.800 km au dessus de la terre de manière à pouvoir tester la rentrée dans l’atmosphère à la vitesse vertigineuse de 32.000 km/h avant de se poser dans l’océan Pacifique, freinée par des parachutes.

L’efficacité du bouclier thermique sera mise à l’épreuve étant supposée résister aux températures extrêmes  dus aux frottements de l’air pouvant aller jusqu’à 2200°C  ceci afin de protéger les ordinateurs de bord, les parachutes sans oublier l’équipage (quand même).

1200 capteurs permettront d’enregistrer les vibrations sur l’ensemble de la structure de la capsule, ainsi que le bruit dans la cabine et la température (pour éviter l’effet cosmonaute en papillote).

Cet essai intervient dans un contexte assez tendu si l’on se remémore l’explosion de la fusée Antares le 28 octobre 2014 (il n’y a pas longtemps) ainsi que le crash de l’avion suborbital SpaceShipTwo de la firme Virgin Galactic destiné au tourisme, qui couta la vie au copilote vendredi dernier.

La conquête spatiale n’est hélas pas sans risque, il ne faut jamais l’oublier.

Crédit image : kyodowc/NEWSCOM/SIPA

Source : Sciences et Avenir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.