La résurrection de l’oreille de Van Gogh

L’impression 3D a prouvé sa capacité à faire des miracles dans  de nombreux domaines et parfois même là ou on ne l’attendait pas forcément comme dans la nutrition ou encore la médecine. Cependant, ici c’est d’une démarche artistique dont il s’agit.

La démarche de l’artiste hollandais Diemut Strebe a été de recréer l’oreille de Van Gogh, vierge de toute mutilation cette fois-ci. Il y a réussi (du moins symboliquement) en cultivant des cellules de l’arrière-arrière-petit-fils du frère de Vincent et en leur donnant forme via une imprimante 3D.

Vincent Van Gogh se serait mutilé l’oreille droite suite à une violente dispute avec le peintre Gauguin

L’oreille est maintenue en vie grâce à une solution nutritive dans un aquarium au centre des arts et médias à Karlsruhe en Allemagne jusqu’au 6 juillet et sera déplacée à New York au printemps 2015.

Un micro est mis à la disposition des visiteurs et leur permet de parler à l’oreille en traduisant leur parole en stimulation nerveuse, cependant ne vous attendez pas à une réponse, la démarche étant ici plus de traduire l’absence que la présence.

Cette performance, exemple criant de ce nouvel art qu’est l’art biologique, pose le questionnement suivant : jusqu’à quel degré peut-on sculpter le vivant pour en faire une œuvre qu’on expose ?

Votre avis là-dessus m’intéresse !

Source : 3ders.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.