Roombots, le mobilier vivant

Alors attention le sujet d’aujourd’hui est à la fois captivant et un peu effrayant.

Vous êtes vous déjà demandé si votre mobilier pourrait un jour être un peu moins passif et si il pourrait vous assister activement en s’adaptant à vos besoins ?

Des chercheurs de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) se sont posé la question, et de cette idée sont nés les Roombots.

Cette chaise est elle vraiment confortable ?

Les Roombots sont de petits robots sphériques d’à peine plus d’un kilo qui grâce à leurs moteurs rotatifs internes ainsi qu’à leur système griffes rétractables ont la capacité de non seulement se déplacer au sol (et même sur les murs à condition qu’ils soient recouverts d’un revêtement adapté) mais aussi de s’assembler et de se métamorphoser en à peu près n’importe quel type de meuble.

Les pièces passives offrent de nombreuses possibilités

L’ajout de pièces dites « passives » (de simples formes percées de trous de fixation) permet plus de souplesse et de variété dans les créations de meubles et apporte une dimension « Lego » aux Roombots.

On peut aussi imaginer des lampes ou autres accessoires plus complexes compatibles pouvant se fixer aux petites sphères robotisées.

Est ce que cela marche encore si on renverse son café dessus ?

Il est également possible de leur faire mémoriser toutes sortes de configurations de pièces, ainsi, on pourra décider du type d’aménagement que l’on souhaite et ensuite admirer les Roombots qui, surgissant de leur espace de stockage, se mettent petit à petit à construire la pièce sous vos yeux (personnellement je crois que ça me flanquerait un peu la frousse au début…).

Cette technologie est essentiellement développée à des fins d’assistance aux personnes à mobilité réduite, on pourra par exemple voir une table se déplacer jusqu’à son propriétaire puis s’abaisser à sa hauteur afin qu’il puisse y saisir ses médicaments.

Cependant, il faudra s’armer de patience car les Roombots ne seront pas disponibles avant une quinzaine voire vingtaine d’années.

Je vous suggère de jeter un œil à la vidéo ci-dessous afin de les voir en mouvement.

Source : EPFL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.