Squishy robots, Tremblez mortels, terminator devient réel

Mouahahahha
Visuellement on en est pas encore la mais avec quelques améliorations…

Tous ceux qui ont vu Terminator 2 se souviennent du T1000, ce robot/tueur à gages venu du futur pour mettre un terme à l’existence de ses pauvres victimes. Les Squishy robots n’ont a priori pas été crées pour de tels desseins, néanmoins, il partagent avec leur « prédécesseur » quelques caractéristiques…

Si je me rafraichis bien la mémoire, il me semble me souvenir que le T1000 avait deux principales particularités. Il était capable de changer de forme afin de pouvoir s’adapter à toutes sortes de situations, mais également de se régénérer en cas de dommages. Les Squishy robots développés par le MIT le peuvent également.

Quelle belle clé à molette
Celui de gauche est sous sa forme rigide et celui de droite sous sa forme souple

Il s’agit d’une structure de mousse de polyuréthane imprimée en 3D et recouverte de cire. Certaines parties de la structure sont entourées de bobines de fil de cuivre qui, une fois soumises à du courant produisent de la chaleur, ce qui a pour effet de faire fondre localement la cire et donc d’assouplir le matériau, lui permettant ainsi de modifier sa forme. Une fois le courant dissipé, la cire se solidifie, donnant à la structure la possibilité de transporter des charges. Si jamais la cire vient à se briser, il suffit de la chauffer à nouveau pour qu’elle fonde et donc, se répare.

Oh la belle gaufrette !
L’usage de la cire permet une certaine flexibilité.

Le MIT a testé sa structure en fabricant une sorte de serpent qui en se compressant fut capable de traverser un trou plus étroit que sa forme originelle.

De nombreuses applications concrètes sont possibles et n’ont de limites que dans l’imagination humaine. En attendant, voici une petite démonstration vidéo :

Source : MIT

Crédit image terminator : Fox

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.