Vantablack, si noir que l’on ne peut le voir

Noir c'est noir !
Vantablack est un noir si profond qu’il ne reflète que 0.035% de la lumière visible

Selon le Wiktionnaire le noir « Qualifie l’aspect d’un corps dont la surface, absorbant intégralement toutes les radiations qu’il reçoit, donne l’impression d’obscurité ; la plus sombre des couleurs ». Mais avez vous déjà vu un objet correspondant vraiment à ces critères ?

Si vous pensez que oui, vous vous trompez forcément car justement un tel objet ne pourrait-être vu puis qu’aucune lumière ne parviendrait à s’en échapper et ne pourrait donc jamais atteindre votre œil.  En fait le seul objet dans l’univers capable de répondre à cette description est justement un trou noir dont la masse est si extraordinairement élevée que sa force d’attraction piège même les rayons de lumière qui auraient l’imprudence de s’y frotter de trop près.

Cependant, une compagnie britannique à réussi l’exploit de concevoir un revêtement constitué de nanotubes de carbone qui est si noir qu’il ne reflète que 0.035% de la lumière qu’il reçoit.

Le résultat est si impressionnant que votre œil peine à comprendre ce qu’il « voit ». En fait si une femme portait une robe faite de cette matière, on aurait l’impression de voire ses membres et sa tête flotter autour d’un trou en forme de robe.

Qu'est il arrivé a mon sandwich ?
le revêtement noir épouse ici les formes du papier aluminium, cependant, impossible de distinguer le moindre relief

Alors certes c’est impressionnant, mais quelle sont les applications ? Et bien à part le fait de pouvoir se fabrique la tenue de ninja la plus classe (et la plus chère) qui soit, un noir de cette qualité permettrait de calibrer des caméras astronomiques, des télescopes ou des systèmes de balayage infrarouges de façon à augmenter très sensiblement leur précision ce qui est plutôt une excellente chose. En revanche un éventuel usage militaire a été évoqué mais le fabricant, NanoSystems Surrey est tenu au secret…

Les gothiques du monde peuvent en tout cas se réjouir, la science leur offre aujourd’hui la possibilité de gravir un échelon supplémentaire dans leur quête du Darkness.

Source : The independent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.