Vaxxas Nanopatch, vous avez peur des aiguilles ?

Si comme moi vous avez vous aussi subi le traumatisme scolaire de la vaccination obligatoire, si comme moi vous avez alors frénétiquement cherché des yeux le moindre abri potentiel pour courir vous y cacher, ne cherchez plus, ne tremblez plus : Vaxxas le nanopatch est venu vous sauver de cette technologie moyenâgeuse qu’est la seringue et son aiguille.

Mais alors, me demanderez vous fébriles, comment cela fonctionne-t-il ? Vaxxas c’est en fait un simple patch d’1 cm² recouvert d’environ 20.000 petites aiguilles. 20.000 aiguilles au lieu d’une seule !

La comparaison est éloquente

Mais c’est de la folie ! Quel est l’intérêt ! Me demanderez vous. C’est la que les choses deviennent intéressantes, ces « projections » (comme les appelle leur concepteur) sont si petites qu’elles sont invisibles à l’œil nu et n’atteignent que tout juste le derme (la couche de peau sous l’épiderme donc la deuxième) là ou les aiguilles traditionnelles poussaient jusqu’aux muscles.

C’est beaucoup moins violent que ça en a l’air

Or, ces 30 dernières années, on a découvert qu’il y avait bien plus de cellules immunitaires dans la peau que dans les muscles, donc le nanopatch ne requiert qu’une fraction infinitésimale du vaccin de base et de plus (c’est la que ça devient beau), sous une forme lyophilisée qui ne nécessite donc pas de respect de la chaîne du froid. Qui dit pas de chaîne de froid à respecter dit beaucoup moins galère à transporter et donc plus facilement accessible à tous.

Voici l’applicateur de patch dont l’action est (parait-il) indolore

Bon c’est bien beau tout ça mais le prix ? Là on touche au sublime car on s’en tire à moins d’1$ (0.74€) là ou de nombreux vaccins classiques culminent aux environs de 50$ (37€).

L’éternelle question reste donc, cette technologie qui ne semble avoir que des avantages finira-t-elle vraiment par être accessible aux personnes qui en ont vraiment besoin ? Ça ne coûte rien de l’espérer, mais il serait bien plus profitable de s’en assurer.

Source : Vaxxas

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.