Warka Water : la fin de la soif ?

Le Warka Water tire son nom d’une sorte de figuier qui en Éthiopie symbolise la fertilité et la générosité nommé le Warka tree. Il y sert également traditionnellement de lieu de rassemblement social et d’éducation des enfants.

L’Éthiopie est un pays ou en zone rurale, les gens doivent parfois marcher 6 heures pour atteindre des points d’eau hasardeux et non protégés.

En réponse a cette problématique, deux architectes italiens, Arturo Vittori et Andreas Volger de Architecture and Vision ont  crée une étonnante version du Warka tree : Le Warka Water

Il s’agit d’une structure de 9 mètres de haut composée de bambous et d’un voile de nylon qui tire profit de la condensation de l’eau contenue dans l’air (même dans ces régions arides) qui se produit avec la chute de température durant la nuit. Une de ces structure serait capable à elle seule de récupérer entre 25 et 40 litres d’eau par jour.

L’objectif est pour le moment d’en installer d’ici 2015 dans les villages des régions montagneuses d’Éthiopie ou l’accès à l’eau potable est particulièrement difficile.

Voila qui pourrait apporter, on peut l’espérer une solution au moins partielle au problème.

Source et images : Architecture and Vision

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.