Xstat, stopper une hémorragie en quelques secondes

Xstat
Au début j’ai cru à une seringue à paracétamol, ce n’est pas tout à fait ça…

Le corps humain adulte contient une moyenne de 5 litres de sang selon la taille et le poids. Les blessures par balle peuvent provoquer une hémorragie pouvant être fatale en très peu de temps, en particulier si la blessure est située dans une zone délicate ou difficilement accessible. Une nouvelle invention est capable de changer la donne en appliquant une pression efficace sur la blessure en 15 secondes seulement. Cette invention développée par RevMedx s’appelle Xstat.

Xstat est une sorte de seringue permettant d’appliquer des dizaines de petites éponges de 12 millimètres de large directement dans une plaie ouverte. Une fois en contact avec le sang, les éponges gonflent et l’augmentation de leur volume leur permet non seulement de rester en place mais également de maintenir une pression suffisante pour stopper l’hémorragie, laissant ainsi le temps d’évacuer la victime en milieu hospitalier ou elle recevra des soins adaptés.

Aie
J’aurais peut être du vous prévenir qu’il y aurait des images un peu trash…
Xstat à l'oeuvre
On applique les éponges directement dans la plaie
Beau boulot Xstat
Et hop ça gonfle !

L’un des développeurs de ce nouveau dispositif, John Steinbaugh est un retraité de l’armée américaine ayant officié comme  médecin opération spéciales. Les blessures du champ de bataille sont bien généralement provoquées par des balles ou des éclats d’obus qui, si elles sont comprimées avec de la gaze peuvent causer de grandes douleurs supplémentaires de plus cette solution n’est pas toujours efficace. Les hémorragies étant la première cause de décès chez les militaires, Xstat pourrait sauver de nombreuses vies.

Une fois sur la table d’opération, il est aisé des retirer toutes les éponges car elles sont toutes marquées d’un X très visible aux rayons X. L’application militaire n’est pas la seule envisagée, Xstat pourrait également être utilisé pour des hémorragies causées lors d’un accouchement, en particulier dans les pays en voie de développement. L’appareil coûte environ 100$ pour le moment mais le prix devrait rapidement baisser.

Source : IFLS

Crédit image : RevMedx

Une réflexion au sujet de « Xstat, stopper une hémorragie en quelques secondes »

  1. Pour avoir vu le dispositif fonctionner sur un cochon lors d’une démo à Eurosatory 2014, je confirme l’intérêt d’un tel « pansement ».

    Bien sûr les premiers intéressés sont les militaires qui font fasses à des blessures graves étant donné la haute vélocité des projectiles qui les heurtent. Toutefois je ne serai pas étonné de voir apparaître qq exemplaires du du Xstat dans les trousses de secours des unités de police type GIPN ou des unités de sécurité civile intervenant lors de catastrophes majeures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.